Plantez un noyau de mangue, et vous aurez un manguier à la maison !

Le manguier est un arbre fruitier tropical. Cet arbre originaire d’Asie peut être facilement cultivé à partir d’un simple noyau d’une mangue. Voici comment obtenir un beau manguier à la maison avec le noyau d’une mangue que vous venez de manger. 

Avoir un manguier à la maison, c’est bénéfique

Les mangues sont des fruits tropicaux et il en existe plus d’un millier de variétés dans le monde entier. Les manguiers sont des arbres au port majestueux qui aiment un environnement chaud et humide et supportent mal le froid. Toutefois, vous pouvez les planter en pot si vous vous trouvez dans une région où les températures peuvent aller au-dessous de 0 °C. En plus d’être un arbre fruitier, le manguier est aussi une excellente plante d’ornementation. 

A découvrir également : Composteur : avantages, types et sélection

Un manguier peut être productif lorsque toutes les conditions nécessaires à son développement sont réunies :

  • Vous pourrez ainsi obtenir des mangues mûres fraîchement cueillies chez vous.
  • La qualité serait forcément meilleure que celle des fruits du marché.
  • Mais hors terre et sans les conditions environnementales, la floraison et la fructification sont relativement rares.

Quoi qu’il en soit, vous devez connaître les bons gestes pour réussir à faire pousser un manguier à partir de son noyau. Comment le faire germer ? Quel sol adapté et dans quel sens planter un noyau de mangue ?

Cela peut vous intéresser : Rénovation de maison à Dijon : comment organiser les travaux ?

Préparation de la graine

Choisissez la variété de mangue que vous souhaitez planter. Prenez ensuite un fruit sain, tendre et bien mûr, car il est plus favorable à la germination. Récupérez délicatement le noyau de votre mangue. Pour ce faire, vous devez bien rincer le noyau pour éliminer les saletés. Laissez sécher le noyau quelques jours pour avoir facilement une ouverture. Dès que vous trouvez une ouverture, ouvrez le noyau délicatement avec un couteau. Divisez-le en deux pour avoir accès à la graine. 

Pour faire germer la graine, trempez-le dans un bocal rempli d’eau. Cela permet de le nettoyer et favorise sa germination. Après une journée, retirez-le et placez-le au creux d’un coton humide, dans un grand contenant transparent fermé, mais avec le couvercle percé. Il est très important de maintenir un bon taux d’humidité et une bonne exposition aux rayonnements du soleil. Placez donc le contenant sur le rebord d’une fenêtre. 

Préparation du semis

Choisissez un grand pot profond favorable au bon développement. Ajoutez-y en premier des billes d’argile ou des graviers pour un meilleur drainage. Recouvrez-les d’une couche de terreau horticole ou de terre riche en compost. C’est l’ensemble de tous ces éléments qui vont favoriser la bonne croissance, la floraison et la fructification de la plante. Lorsque vous voyez une petite racine d’environ 2 ou 3 cm sur la graine, vous pouvez le transférer dans le pot. 

Au moment de planter la graine dans le terreau, vous devez vous assurer que la jeune pousse soit dans la bonne orientation (racine vers le bas). Couvrez la racine d’une fine couche de terreau et laissez une petite partie hors du sol. Arrosez le sol, sans laisser trop d’eau qui se stagne. Puis, essayez de créer un environnement chaud et humide dans la mesure du possible. Vous pouvez continuer de recouvrir le semis avec un contenant plastique transparent par exemple.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés